Démonstration personnalisée

Un responsable commercial vous contactera aussi rapidement que possible pour vous présenter nos solutions.

Afin d'aider notre équipe à vous proposer une solution adaptée à votre établissement, merci de remplir ce formulaire :












La fin des frais de roaming en Europe

— 5 minutes à lire — 

smartphone-1283012_1280-1

À partir du 15 juin 2017, les frais de roaming en Europe vont être amenés à disparaître, ce qui signifie que voyager en Europe deviendra plus facile. L’époque de la facture de téléphone redoutée après avoir voyagé et utilisé sa 3G pour trouver son chemin dans une ville inconnue est bientôt révolue.

Une grande réussite pour le Parlement européen qui pousse sa campagne “Roam like at home” depuis 2007 pour contrer les opérateurs de téléphonie mobile imposant des tarifs exorbitants (tels que les SMS en itinérance qui étaient jusqu’à 10 fois supérieurs au tarif national).

 

Que sont les frais de roaming ?

Les frais de roaming ou frais d’itinérance (roaming charges en anglais) sont les frais en plus des coûts normaux d’un contrat de téléphonie engendrés par l’utilisation du téléphone dans un pays étranger pour envoyer des SMS, appeler ou télécharger des données en se connectant à internet.

 

Quelles sont les lois européennes en vigueur ? 

Tarifs maximum pour les appels, messages et internet (téléchargement de données) 30 avril 2016 et 15 juin 2017 - Source europa.eu
Source: Europa.eu

Sur ce tableau on voit le maximum des frais d’itinérance que les réseaux mobiles européens se doivent d’appliquer depuis le 30 avril 2016. Ces derniers ont été réduits de plus de 90% depuis que la Commission européenne a débuté sa campagne pour réduire les frais d’itinérance en 2007.

Depuis le 30 avril 2016, les opérateurs sont tenus de notifier leurs clients au franchissement de la frontière du prix des appels, du téléchargement des données pour aller sur internet, et de l’envoi et la réception des messages dans le pays concerné. Les factures sont plafonnées à 50€ pour éviter les mauvaises surprises, et l’utilisateur devrait recevoir un avertissement lorsque la consommation s’élève à 80% de la limite. Si ce n’est pas le cas de votre opérateur, la procédure est de lui rappeler vos droits et ses obligations et de vous adresser aux autorités nationales.

 

Qu’est ce qui va changer le 15 juin 2017 ?

Tous les frais supplémentaires de roaming vont disparaître dans les pays membres de l’Union européenne. Cela signifie qu’il vous sera possible d’utiliser vos applications préférées et d’appeler comme vous le feriez chez vous, sans payer plus que votre abonnement mensuel. La question de la suppression des frais d’itinérance était déjà prévue fin 2015 et il était alors question de la repousser en 2018; cependant elle a finalement été adoptée et passe en vigueur à partir du 15 juin 2017.

« Les frais d’itinérance cesseront d’exister dans l’UE à partir du 15 juin 2017. Les consommateurs paieront un prix identique pour les appels, les SMS et les données mobiles où qu’ils se rendent dans l’UE. Appeler un ami depuis chez soi ou à partir d’un autre pays de l’UE coûtera le même prix”

La Commission européenne

 

Cependant, cela ne concerne que les visites temporaires, certains opérateurs peuvent facturer une utilisation permanente de carte SIM à l’étranger.

 

Quel impact sur le monde de l’hôtellerie ?

Les factures astronomiques rendaient les lendemains de vacances encore plus pénibles qu’ils ne l’étaient. Certains voyageurs en venaient même à ne pas emmener leur téléphone en vacances pour être sûr de les éviter à tout prix. Désormais, grâce à la suppression des frais de roaming, tous les voyageurs (même les moins technophiles) pourront utiliser leur smartphone pendant leurs voyages.

Avec de plus en plus de voyageurs utilisant leur smartphone pour améliorer leur expérience de voyage, le besoin de solutions mobiles pour optimiser le voyage sera de plus en plus accru dans le tourisme. Les structures d’hébergement ne devraient pas manquer cette opportunité…

Dans la mesure où les voyageurs ne perdront pas le contact avec leurs proches et amis quand ils partent en vacances, il devrait en être de même avec leur hôtel. Un contact direct avec l’équipe de l’hôtel devraient être possible pour les clients, où qu’ils soient. Quoi de mieux que de pouvoir commander un room service qui attend dans sa chambre après une dure journée de visite ?

 

Et pour les voyageurs hors de l’UE ?

Un point important à retenir sur cette nouvelle loi, c’est qu’elle ne concerne que les citoyens résidants au sein de l’UE. Par conséquent, les voyageurs n’en faisant pas partie continueront à avoir des frais supplémentaires d’itinérance et devront se cantonner aux zones Wi-Fi pour utiliser pleinement leur smartphone sans risque de mauvaise surprise.

LoungeUp avait déjà trouvé la solution à ce problème en proposant une application fonctionnant en mode déconnecté (le contenu peut être téléchargé par le voyageur lorsqu’il est connecté au Wi-Fi de l’hôtel). La carte, les recommandations de l’hôtel et la presse sont ainsi disponibles sans connection internet. La messagerie instantanée et les modules de commandes sont les seules fonctions non disponibles pour les voyageurs en dehors de l’UE qui ne sont pas connectés à Internet.

Une autre manière de permettre aux voyageurs en dehors de l’UE de bénéficier de toutes les fonctionnalités de l’application est de leur donner la possibilité de louer un hotspot mobile de type Travel WiFi. Ce hotspot portable permet de connecter jusqu’à 10 appareils et donne la possibilité d’envoyer des messages, naviguer sur Internet et téléphoner gratuitement, à l’hôtel ou en dehors. Étant donné que les hotspots mobiles utilisent le réseau 3G/4G pour partager des données mobiles, ils sont eux-mêmes soumis aux changements de régulation sur l’itinérance. Les packs de hotspot mobile couvrant l’Europe pour les non-résidents deviendront de plus en plus populaires dès que la régulation entrera en vigueur.

 

Sources :

Ecrit par Marylou